25
nov

Votre routine pour retrouver le sommeil

Votre routine pour retrouver le sommeil
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Les nuits rallongent, mais vos nuits, elles, restent courtes ? Malgré la fatigue, vos yeux restent désespérément ouverts sur l’oreiller ? Pas d’énervement : en adoptant ces quelques conseils au quotidien, vous retrouverez rapidement un sommeil de bébé… chat !

1- Qui dîne, dort.

 Ventre affamé n’a pas… de sommeil. Sauter le dîner peut provoquer difficultés à s’endormir et fringales au beau milieu de la nuit. À l’inverse, les dîners trop riches (et trop arrosés) perturbent la digestion et donc, le sommeil.

On misera plutôt sur un repas léger, en privilégiant les sucres lents qui favorisent l’endormissement, et les aliments riches en tryptophane, acide aminé reconnu pour ses propriétés sédatives (banane, produits laitiers, riz complet, lentilles…)

2- Éloignez les écrans

Le soir, prenez congé… de vos écrans. En effet, leur lumière froide excite le cerveau et le maintient éveillé. À l’inverse, on mise sur la lumière chaude et tamisée des lampes et des luminaires, pour imiter la lumière naturellement déclinante du soir ; et au moment du dodo, on fait bien le noir dans la chambre à coucher.

Quant au réveil matin numérique, oui, celui dont la lumière anxiogène clignote au fil des secondes, aux oubliettes ! Troquez-le, si besoin, par un simulateur d’aube.

3- Créez votre propre rituel

Pour les personnes sujettes aux problèmes d’endormissement, se créer un petit rituel peut vraiment aider à résoudre le problème. Au moins trente minutes avant l’heure du coucher, prenez un bon bain, buvez une tisane ou une tasse de lait chaud (on retrouve, dans ce remède de grand-mère, les fameux tryptophanes), écoutez quelques notes de musique douce, lisez quelques pages d’un bon livre… bref, à vous de trouver votre propre rituel.

L’important est de reproduire ensuite toujours les mêmes gestes, dans le même ordre. À force de répétition, le simple fait d’accomplir cette routine conditionnera votre cerveau et votre corps à l’endormissement.

4- Réglez-vous comme une pendule

Ça peut paraître rasoir comme ça, mais se coucher et se lever à des heures régulières (autant que possible…) peut vraiment faire la différence. Votre corps adoptera alors un rythme et déclenchera le sommeil quasi instantanément. Dans tous les cas, veillez à ne pas louper votre cycle de sommeil : aux premiers signes avant-coureurs (paupières lourdes, bâillements…) foncez vous coucher. Sans quoi vous risqueriez ensuite de fixer le plafond le temps d’un cycle (soit environ une heure et demie).

Et si, malgré tout, le sommeil se fait attendre et que l’énervement vous gagne, sachez qu’il vaut mieux vous lever et reprendre des activités calmes (en répétant, par exemple, votre rituel).

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *