22
avr

Soufflez… Respirez… Les huiles essentielles en diffusion

Soufflez… Respirez… Les huiles essentielles en-diffusion-diffuseur-huiles-essentielles
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

La diffusion atmosphérique est la manière la plus répandue d’utiliser les huiles essentielles. Les parfums et senteurs des différentes huiles essentielles ont la capacité de stimuler les cellules olfactives situées dans le nez. 

Grâce à leurs propriétés naturelles, elles agissent sur notre comportement, nos émotions ou encore nos désirs. Pour en retirer tous les bienfaits, il faut prendre certaines précautions et utiliser le mode de diffusion adéquat. Pour vous faciliter la tâche, voici un petit récapitulatif des différents moyens de diffuser des huiles essentielles.

Le diffuseur atmosphérique

Dès que les microbes pointent le bout de leur nez, vous pouvez compter sur le diffuseur d’huiles essentielles pour purifier l’air de votre maison ou de votre bureau. En diffusant des huiles essentielles connues pour leur vertus assainissantes et antibactériennes (comme les huiles essentielles de romarin à cinéole ou de tea tree par exemple), vous contribuez à désinfecter la maison et favorisez la guérison en débouchant le nez ou libérant les voies respiratoires.

En été, contre les moustiques, il suffit de diffuser de l’huile essentielle d’eucalyptus citronné pour profiter d’une bonne nuit de sommeil ! Besoin de vous relaxer, de vous reposer et de vous décontracter, alternez la diffusion des huiles essentielles de bergamote, de camomille romaine ou encore de mandarine selon vos goûts et envies.

Les mélanges, synergies et sensations sont aussi variés qu’il y a d’huiles essentielles. Un seul conseil : essayez afin de trouver vos coups de cœur.Plusieurs diffuseurs existent sur le marché: électrique à diffusion, brumisateurs, à ventilation ou encore à chaleur douce…

Sur le mouchoir …

Très simple d’utilisation : quelques  gouttes sur un mouchoir et inspirez profondément pendant 2 à 3 minutes et le tour est joué ! L’astuce du mouchoir est particulièrement efficace en cas de nez encombré, de sinusite, d’allergie, de problèmes ORL. Et si vous n’aviez qu’une seule huile essentielle pour vous débarrassez de ces petits soucis, ce serait sans aucune hésitation l’huile essentielle d’eucalyptus radié.

A même le flacon !

En cas de crise pour un effet instantané, vous pouvez respirer à même le flacon autant de fois que nécessaire. Particulièrement efficace en cas de crise de nerfs ou de stress intense, il vous suffit de respirer le parfum de l’huile essentielle de camomille romaine pour vous apporter calme et sérénité.

Sur les poignets

Vous vous sentez stressée, nerveuse, anxieuse ou submergée par le trac? Une goutte d’huile essentielle de lavande sur la face interne du poignet, massez les deux poignets l’un contre l’autre et respirez profondément.

Inhalation

L’inhalation d’huile essentielle demande un peu de préparation :

  1. Chaud devant ! pour toute inhalation qui se respecte, il faut d’abord chauffer de l’eau en la portant à ébullition. 
  2. A vos huiles essentielles : selon l’effet recherché ou désiré, vous pouvez ajouter dans votre eau chaude une ou plusieurs huiles essentielles à condition de bien respecter le dosage. 
  3. Sortez la serviette ! Laissez infuser les huiles essentielles dans l’eau chaude 1 à 2 minutes. Mettez une serviette sur la tête et c’est parti pour environ 10 minutes d’effluves sensorielles et essentielles ! pendant une dizaine de minutes. Pour une meilleure efficacité, évitez de sortir après l’inhalation.

Attention : Avis aux asthmatiques, l’inhalation ne vous est pas recommandée.

Les huiles essentielles à éviter en diffusion

Il est primordial de bien vérifier que l’huile essentielle que vous avez choisie peut être utilisée en diffusion.
Pour y voir un peu plus clair, voici une liste de certaines huiles essentielles à éviter en diffusion : origan, marjolaine, clou de girofle, sarriette, thym, sauge officinale, cumin, ciste ladanifère, cyprès, gaulthérie, carotte, genévrier ou encore hélichryse italienne…
Et si vous avez un doute, vérifier avant de diffuser !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *